Ça y est ton projet entrepreneurial est clair, tu as tout dans la tête (ou sur un morceau de papier) : ta thématique, la problématique que tu vas aborder, les articles ou les vidéos. Tu as même l’idée du nom et de la manière dont tu aimerais monétiser cela. Il est temps de passer aux choses sérieuses et mettre en place ce blog !

C’est là que les choses se corsent. Que faire ? Que mettre en place ? Par où commencer pour créer un blog qui déchire et qui va attirer du trafic ?

Avant toute chose, tu dois savoir quelque chose d’important. Un projet de blogging, c’est long. On n’obtient pas de résultats en quelques jours. Alors même si tu applique à la lettre tous les conseils que je te donne dans cet article, patience jeune Padawan, ton projet a toutes les chances de voir le jour si tu prends le temps de le mûrir, de le dorloter, d’en prendre soin.

Allez, c’est partie pour les 5 grandes étapes pour créer un blog (qui déchire of course!)

[toc]

1 – Définir clairement ton projet

Avant de te lancer, il est important de définir clairement ce que tu vas faire et te poser les bonnes questions. Ainsi, tu pourras définir clairement ta niche, savoir à qui tu t’adresses et ce que tu fais pour les aider.

Si tu ne dégages pas de problématique, de problème à résoudre, et bien, tu n’auras simplement pas de solutions. Et sans solutions, pas de problèmes. Pas de problèmes, pas d´audience. Pas d’audience, pas de monétisation. Pas de monétisation… Ok, j’arrête !! Tu as compris le truc. Il ne suffit pas de bloguer sur le bien-être, il faut comprendre ce pourquoi les gens s’intéressent à cette thématique, quels sont leurs problèmes qui les mènent à faire des recherches sur le sujet.

Commence par te demander quelles sont les choses qui t’animent sincèrement. Quelles sont tes passions, le ou les sujets sur lesquels tu pourrais passer des heures.

Alors, comment on fait cela ? On brainstorm ! Il est temps de prendre un morceau de papier et de noter tout ce qui te passe dans la tête : tes passions, ce qui t’anime au quotidien, tes expertises, ta vision de ces thématiques…

Tu vas pouvoir dégager les premières problématiques. Demande-toi alors ce que tu vas pouvoir faire pour aider ton audience. Quelle va être ta mission, ta vision et tes valeurs ?

Cela peut se résumer par cette phrase :

Je blogue à propos de …. (ta niche)

J’aide…. (ton lecteur idéal >> ton persona on en parle au point 2) à … (problématique à résoudre)

Parce que … (pourquoi veux-tu bloguer sur ce sujet et y passer autant de temps)

Voilà l’idée d’un blog, c’est ça : travailler sur un sujet qui te prend aux tripes. Un sujet pour lequel tu prends plaisir à faire de la recherche, te former, discuter, aider les gens, etc.

[ À lire également : Métier Digital Nomad : Blogueur Pro | Tout ce qu’il faut savoir ]

2 – Trouver ton persona

Ok, on est bon sur le projet ! On sait quoi, on sait pourquoi, on sait comment. Maintenant on va passer du temps à savoir QUI ! Ne l’oublie jamais, ton persona est le cœur-même de ton projet. Trop d’entrepreneurs négligent cette étape de recherche. Le résultat est bien souvent que les ventes n’arrivent jamais (ou en tout cas pas à la hauteur espérée). Pourtant, tout a été mis en place : tunnel de vente, réseaux sociaux, mailing automatisé, landing page, leadmagnet… Leur projet est une bécane super bien montée ! Mais pas de résultat… Bien souvent le manque de connaissances du persona en est la cause.

Alors, avant de te donner mes quelques combines pour trouver ton persona, je vais quand même te dire ce que c’est exactement.

Le persona, c’est bien plus que ta cible-client. La cible-client serait l’ensemble du marché qui répond à certains critères socio-démographiques. Par exemple, si je monte un business de cosmétique bio, ma cible sera féminine, entre 25 et 50 ans, vivant en milieu urbain, etc.

Le persona, c’est le cœur de cette cible. C’est cette personne (fictive) dont tu connais tous les détails qui font que tu comprends pourquoi elle s’intéresse à la cosmétique bio : elle s’appelle Julia, vie à Paris, elle est très attachée à son image, car elle travaille en direct avec sa clientèle. À côté de cela, prendre soin d’elle et de la nature est un point crucial de son quotidien, elle tient à ce que ces enfants mangent sainement et utilise au maximum des produits bio et fabriqués en France. Elle achète déjà quelques produits cosmétiques bio, mais n’a pas encore trouvé une marque qui lui convienne parfaitement, etc.

Pourquoi tu dois savoir tout cela ?

Parce que c’est à elle que tu vas t’adresser. Ce sont les valeurs qui lui tiennent à cœur que tu vas mettre en avant.

Maintenant comment savoir tout cela ?

Un seul mot d’ordre : passer du temps à échanger avec ta communauté. Celle que tu vas créer en publiant sur ton blog, les réseaux sociaux, etc. Tu peux trouver ta cible sur les groupes facebook par exemple et entrer en contact direct avec certaines personnes pour leur poser quelques questions. Proposer des coachings gratuits pour comprendre ce dont ton audience a besoin, ses points de blocages… Papoter simplement sur Instagram quand quelqu’un te laisse un commentaire.

Cela prend du temps, mais c’est une étape incontournable que tu dois répéter régulièrement.

3 – Mettre en place ta stratégie de communication

La stratégie de communication et la rencontre de ce que consomme ta cible, ton persona, avec les publications que tu vas faire sur Internet. Inutile de publier sur snapchat si ta cible ne se trouve pas. Inutile de faire du podcast si tu ne te sens pas à l’aise avec cela. L’idée est de trouver l’endroit où tu es à l’aise pour partager sur ta thématique est où ta cible prend du plaisir à lire, regarder ou écouter du contenu.

On a cette tendance au départ à vouloir être présent partout. Mais le mieux est de se concentrer sur un ou deux canaux de communication au départ. Tu es à l’aise à l’écrit ? Commence par écrire des articles de blog, et partage tes idées sur un réseau social ou ta cible se trouve à coup sûr !

Cherche à créer de l’interaction, pose des questions à ton audience incite-la à répondre à tes publications. C’est ainsi que tu commenceras à créer ta communauté. Pense à bien travailler ta description sur tes différents profils de réseaux sociaux. Passe du temps sur ta page d’accueil pour expliquer clairement ce que tu fais ce que tu proposes. Travaille également impeccablement ta page à propos. Bref les gens doivent savoir ce que tu fais pourquoi et qui tu es.

4 – Créer ton blog avec WordPress

Justement, en parlant de page d’accueil et de page à propos, il est temps de mettre en place ton site web. C’est ici que tu vas centraliser tout le contenu que tu proposes, et que tu vas transformer des visiteurs en prospects. Autant te dire, il est totalement impossible de passer à côté. Il existe plusieurs outils et plateforme pour créer son site web, certaines sont mieux que d’autres, et les coûts sont variables. N’hésite pas à faire des petites recherches avant de te lancer.

Chez No-Mad Life, on te recommande grandement de créer ton blog avec WordPress. Certes, c’est un outil qu’il faut prendre en main et cela demande un petit peu de temps au départ. Cela dit, les fonctionnalités sont presque illimité. Il est possible de tout faire sans même avoir à toucher au code. Il faut aussi penser long terme, quand ton projet aura mûri et que tu auras du budget, tu envisageras peut-être de déléguer certaines tâches dont celle de la gestion du site web. Généralement, lorsque l’on travaille avec un professionnel de la création de la gestion de site web, c’est sur WordPress que cela se passe ! Tu le sais peut-être, Lucas et moi travaillons dans la création de site web, trop souvent nous devons reprendre le projet de nos clients à zéro car ils n’ont pas commencé avec WordPress. Non pas que nous soyons réticent de travailler avec d’autres outils, mais dans 90 % des cas, les fonctionnalités demandées par le client ne sont pas permises par les plateformes qu’ils ont choisi au départ. Ou alors le budget serait démentiel. On reprend alors le site web à zéro résultat des courses, ce n’est pas rentable pour le client qui a déjà dépensé de l’argent dans son premier site web.

En quelques mots, comment fonctionne WordPress

WordPress est un CMS pour content management system. Tu devras l’installer sur un serveur. Pour cela il faut choisir un hébergeur (nous travaillons personnellement avec o2switch). Ça, c’est pour le côté technique. Maintenant, il te faut un thème pour pouvoir travailler le design de ton site. Il en existe des centaines, des payant et des gratuits. Tu peux choisir un thème qui correspond exactement à ta thématique. Tu peux aussi faire comme nous le choix de travailler avec DIVI, un thème premium qui te permettra une créativité illimitée. Enfin, tu pourras ajouter des extensions (plugins) te permettant d’ajouter des fonctionnalités à ton site web. Par exemple ajouter un formulaire de contact, ajouter un formulaire de captation d’email, ajouter un lien vers les réseaux sociaux, etc.

[ À lire également : Les clés pour réussir son site Web ? ]

Nous avons un petit partenariat avec Elegant Thème, la boite qui commercialise DIVI. En cliquant sur ce lien tu as 20 % sur la formule annuelle et nous touchons une petite com’

5 – Monétiser

On arrive enfin au point crucial : monétiser ton blog. Il y a plein de façons de faire cela, tu peux écrire un livre écrire un e-book, créer des cours en ligne, vendre des produits en lien avec la thématique, faire de l’affiliation, proposer du coaching.

Mais quel que soit le choix retenu, il y a une chose à côté de laquelle il ne faudra pas passer.

De la même manière que ton persona est le point central de tout ton projet. Ta mailing list sera un endroit privilégié pour parler à ta communauté à ton audience.

Tes lecteurs ne passeront pas de l’étape lecteur à client en seulement quelques clics. Ils doivent d’abord passer par la case prospect, c’est-à-dire client potentiel. Le client potentiel (appelé aussi lead ou prospect) est un lecteur suffisamment intéressé par ce que tu proposes, pour te donner son adresse email. On prendra alors le temps de créer un petit produit gratuit dit lead magnet, qu’on lui offrira en échange de son adresse mail.

Il est alors temps de créer du contenu privilégié pour cette liste d’abonnés. Donne leurs des conseils en exclusivité, propose-leur des réductions spéciales, raconte-leur ton histoire, bref passe du temps de qualité avec eux ! Pourquoi ne pas se contenter des contacts que l’on a sur les réseaux sociaux ? Tout simplement parce que la liste de tes follower ne t’appartient pas. Ces contacts appartiennent aux différentes plateformes (Instagram, Facebook et autres). Si demain, ces plateformes décident de rendre l’accès à la communauté payante, tu ne pourras malheureusement rien y faire.

Et puis c’est tellement plus humain, sympa et personnel de communiquer par mail 🙂 On sort du brouhaha des réseaux !

Ce qu’il faut retenir

💡 Un projet de blogging est un projet long terme

💡 Prendre le temps de poser les fondations te permettra de mettre en place un projet qui tient la route

💡 Le persona est le centre de ton business, passer à côté revient à te tirer une balle dans le pied

💡 Ne cherche pas à être partout : mets en place une stratégie de communication efficace

💡 WordPress est le CMS idéal pour créer son blog

💡 N’oublie pas de mettre en place une mailing list efficace !

Découvre les Sagas de la NomadLetter

Comment entreprendre en douceur à son rythme, sans dépenser des milliers d’euros en formation et sans se laisser avoir par les formules miracles pour développer son business ?
+ Pleins de choses trop chouettes pour entreprendre !
+ La formation "les 4 étapes fondamentales pour entreprendre" offerte