Blogueur professionnel / créateur de contenu : mais qui sont ces nouvelles vedettes du web ?

Blog voyage, lifestyle, entrepreneuriat, zéro déchet, cuisine… Autant de thématiques où l’on voit de plus en plus de monde générer des revenus en parlant de leur passion. Ultra adapté à la vie nomade, le blogging à une image de plus en plus positive. Acheter une formation ou un coaching à un blogueur est presque devenu une banalité. Peut-être l’as-tu déjà fait d’ailleur. Et une chose t’aura certainement sauté au yeux : plus qu’un blogueur, il s’agit là d’un véritable expert. Bien loin de ce que l’on faisait sur nos Skyblog il y a quelques années.

Toute cette analyse te mène probablement à une conclusion : et pourquoi pas toi ? Visiblement, tous ces blogueurs ne sortent pas de grandes écoles. Ils sont comme toi et moi et ça à l’air de bien rouler pour eux. Se lancer dans le blogging de manière professionnelle est une aventure extraordinaire. C’est ce que je fais avec No-Mad Life et chaque jour est composé de découvertes, de challenges et d’épanouissement professionnel et personnel. Mais c’est aussi énormément de travail, d’embûches et de contraintes.

En papotant avec vous, je me suis rendue compte que vous êtes nombreux parmi la communauté No-Mad Life à vouloir vous lancer dans cette voie. Et je vous y encourage ! Alors voici un état des lieux de cette activité. Car, se lancer : OUI ! Le faire à l’arrache : NON !

Dans cet article, tu vas découvrir : qu’est-ce que le blogging professionnel, les compétences à développer et quelques points-clés pour réussir dans cette activité. Je te parle aussi des bonnes questions à se poser avant de se lancer, sans oublier d’aborder la fameuse question des revenus !

Qu’est-ce qu’un blog professionnel

Blog vs site, une différence ?

En 2017, un article expliquait que la différence entre les deux était que le site était un support commercial, entend par là : “qui te permet de gagner de l’argent”. Alors que le blog n’était qu’un moyen d’attirer les gens sur son site et de s’exprimer sur diverses thématiques.

Étant donnée qu’il est aujourd’hui démocratisé de gagner sa vie avec un blog, éclaircissons un peu les choses.

Fondamentalement, il n’y a aucune différence technique pour créer un blog ou un site. La différence  se faisait donc sur l’utilisation. On faisait la distinction de la manière suivante :

  • Blog = articles = amateur
  • Site = info sur un produit ou service = pro

Aujourd’hui, les deux se confondent et entrent en synergie.

Idéalement, quand tu es blogueur pro, tu as un site avec de l’information, des produits ou des services et un module de blog où tu écris tes articles pour partager ton expertise et faire vivre ton site. Cela permet d’attirer du trafic, de créer une communauté autour de ton projet et de vendre tes services.

Qu’est-ce qui fait qu’un blog est professionnel ou pas ?

Tout le monde peut faire un blog et parler de ce qui lui plaît. Le blog professionnel répond en plus à une problématique et vise un public qui, justement, rencontre les problèmes ou les questions évoqués par le blogueur. Ce dernier est un expert de sa thématique et offre des produits ou services pour aider sa communauté à les résoudre.

Les compétences

Comme pour toute activité, il est nécessaire de développer quelques compétences pour se démarquer et réussir son entreprise.  Il est tout à fait envisageable de partir de zéro, comme d’ailleurs beaucoup de métiers sur le web. Cela dit, l’apprentissage de ces compétences ne doit pas être mis au second plan. C’est en fait, tout ce qui fera ta force en plus de ton expertise dans la thématique choisie.

  • Technique :
    • Maîtriser tout ce qui à trait avec la création et la gestion d’un site web.
    • Le cas échéant, maîtriser le montage vidéo ou le podcast
    • Développer quelques techniques en design
  • Rédaction :
    • rédiger des articles bien construit et répondant aux normes du référencement naturel
  • Marketing :
    • Connaître et maîtriser les bases du marketing digital
    • Connaître parfaitement son audience et ses principaux problèmes les points de blocage
    • Développer sa marque et vendre ses produits
    • Maîtriser les principaux outils de marketing digital
  • Social :
    • Créer une communauté autour de son projet
    • Développer sa communauté et sa notoriété sur les réseaux sociaux
  • Organisation :
    • Gérer son temps et être régulier
    • Utiliser des outils d’organisation pour mettre son temps à profit
    • Quand on débute dans l’entrepreneuriat et notamment dans le blogging on peut vite se sentir débordé, l’organisation est un des piliers de la réussite.
  • Créativité :
    • Créer différents contenus visuel texte ou autre
    • Imaginer des activités des challenges des ateliers pour animer ta communauté

Quoi ? Je vais vraiment devoir apprendre tout ça avant de me lancer ?

Non, fort heureusement, il n’est pas nécessaire de maîtriser l’ensemble de toutes ces compétences pour commencer ton blog et découvrir cet univers. De la même façon que c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en bloguant que l’on devient blogueur.

Avant de commencer, réfléchis bien à ta thématique, aux objectifs que tu souhaites te fixer. Commence ensuite par ce que tu maîtrises le mieux.

Commencer par développer une communauté sur les réseaux sociaux autour d’une thématique peut-être une bonne idée pour tester son projet sans avoir de grandes compétences techniques ou marketing. Au fur et à mesure, tu découvriras de façon presque naturelle les nouvelles compétences dont tu auras besoin. Et bien sûr, il sera certainement intéressant de passer par quelques formations pour améliorer ou développer ces points particuliers.

Comment réussir sur un marché qui à première vue est saturé ?

Un des principaux freins lorsque l’on veut se lancer dans le blogging, est la peur de ne jamais réussir à percer. C’est vrai qu’aujourd’hui internet regorge de sites et de blogs sur diverses thématiques. Il y a également les gros de la thématique que l’on souhaiterait aborder. Ces derniers ont des milliers de visiteurs chaque mois, des millions de followers sur les réseaux sociaux, un catalogue de produits ou de services qui nous paraissent inatteignables.

Ce constat est vrai. le marché est dense et certains occupent une place non négligeable. Mais j’ai une bonne nouvelle pour toi : pas besoin d’être le meilleur de ta thématique. Pas besoin d’être l’expert des experts. Pas besoin non plus de te propulser tout en haut du podium pour réussir à générer des revenus grâce à ton blog.

Tu veux une preuve ?

Je me suis lancée dans la thématique du nomadisme digital alors qu’il existe déjà de nombreuses personnes connues et reconnues dans ce milieu. En deux mois, j’ai réussi à trouver mes premiers clients et à générer mes premiers revenus. Pas encore de quoi abandonner mes missions freelances, je te l’accorde. Mais j’ai réussi à me démarquer et attirer l’attention.

Suis-je une experte de la persuasion et du marketing en ligne ? Ou alors la meilleure Digital Nomad que la terre n’est jamais portée ?

J’en doute. En revanche, une chose est sûre, c’est que mon projet comporte deux choses essentielles. Deux choses que ton projet comportera également. Parce que cela n’a rien d’extraordinaire :

  • Une thématique rentable
  • De la valeur ajoutée : ton expérience

Une thématique rentable :

On a souvent peur de se lancer dans une thématique où il y a beaucoup de concurrence. Or, c’est plutôt bon signe. Cela veut dire que le sujet intéresse et que les gens ont de réels problèmes autour de cela. Choisir une thématique rentable, c’est en fait choisir une thématique sur laquelle il y a de la concurrence. Parler de nomadisme, de bien-être, de fitness, ou encore d’entrepreneuriat, c’est la garantie de pouvoir trouver une audience à l’écoute de ce que tu as à dire. Si demain je me mettais à parler des petits pois, des différentes variétés qui existent et des multiples façons de les cuisiner, je ne suis pas sûre que je trouverai facilement des passionnés autour de cette thématique culinaire. Bien sûr, il n’y aurait pas vraiment de concurrence, mais il n’y aurait pas vraiment de clients potentiels non plus.

De la valeur ajoutée :

Un autre blocage est de se dire que l’on n’est pas suffisamment expert pour développer un blog autour d’une thématique. Donner son avis, ses conseils, expliquer pourquoi il est mieux de faire comme cela ou au contraire d’éviter de faire comme ceci.

Je te pose la question : en venant sur ce blog cherchais-tu l’Encyclopédie du nomadisme digital ? Le Wikipédia du freelance 2.0 ?

Je suis sûre que la réponse est non. Ce que tu es venu.e chercher, c’est mon expérience. Ma façon de voir. Mon avis sur certaines questions.

Bien sûr, j’ai une certaine expertise dans le domaine. Je suis digital nomade depuis 2016, j’ai donc acquis une expérience qui me permet d’en parler. Mais autour de moi, beaucoup de blogueurs digital nomad ont plus d’expérience en marketing, sont freelance depuis bien plus longtemps que moi, ont parcourue bien plus de pays.

Nos expériences, notre vécu et notre background sont différents. Et chacun d’entre nous t’apportons des informations, des visions et une expérience différente.

C’est précisément cela qui va conduire tes choix si tu souhaites acheter une formation ou du coaching chez l’un d’entre nous. Tu auras peut-être plus le feeling avec un tel ou tu partageras plus de valeur avec un autre.

Si bien sûr la qualité est primordiale quant au choix d’un produit ou d’un service en ligne, la valeur ajoutée de la personne qui te la propose l’est finalement tout aussi.

Pour résumer, en apportant ta propre expérience et en partageant tes valeurs, ta vision des choses, tu as de bonnes chances d’attirer du monde vers toi.

Es-tu fais pour ce métier ?

Nous avons des affinités et un tempérament qui font que nous sommes plus ou moins fait pour telle ou telle activité. Les caractéristiques et les exigences du blogging professionnel ne sont pas faites pour tout le monde. Pour qui est fait le blogging ?

Heureusement, il n’y a pas de profil type. Tout le monde peut bloguer et acquérir les compétences citées plus haut.

Cela dit, cette aventure est faite pour toi si :

  • Tu es passionné.e par la thématique que tu vas aborder :
    Tu vas en parler tous les jours, tu vas vivre, boire, manger, et dormir en pensant à ta thématique. Tu vas l’aborder sous tous les angles possibles et imaginables. Bref si c’est juste un sujet qui t’intéresse vaguement, je te déconseille de te lancer dedans même si la thématique et a priori très rentable.
  • Tu sais rester régulier :
    Dans le blogging une chose est sûre, il est très difficile d’obtenir des résultats si l’on n’est pas régulier. Peu importe les objectifs fixés : un article par jour, un par semaine, ce qu’il faut c’est s’y tenir. Donc si tu es quelqu’un qui ne marche qu’au feeling, il te faudra faire des efforts de ce côté-là.
  • Les heures de travail ne te font pas peur :
    Débuter de zéro, créer une communauté, créer du contenu, entrer en contact avec sa communauté, développer un réseau de professionnels, te former et acquérir de nouvelles compétences, passer des heures sur les réseaux sociaux, bouleverser tout ton emploi du temps pour pouvoir sortir ton article de la semaine coûte que coûte. Voici autant d’exemples du quotidien du blogueur pro. Être blogueur professionnel, c’est avant tout être un entrepreneur dont le quotidien est riche et dense.
  • L’échec ne te fais pas peur :
    Tu vas obligatoirement subir des échecs. Tu vas passer des heures à préparer certaines choses, investir dans de la publicité ou encore de la formation. Et au final, les résultats ne seront pas au rendez-vous. Il faudra alors comprendre pourquoi et passer à nouveau des heures à essayer de nouvelles méthodes. Cela peut parfois décourager, notamment au début où il est difficile d’obtenir des résultats concrets.

Blogueur pro : quels revenus et les differentes façons de les générer

J’aime bien aborder la question des revenus lorsque l’on parle d’une activité de nomade digital. Certes, on décide de devenir digital Nomad pour suivre des valeurs et un lifestyle qui nous correspondent. Mais avoir un revenu suffisant pour réaliser ses projets et avoir une vie confortable est tout de même important. Je pense que comme moi, tu ne cherches pas la richesse, mais le confort de vie. Et qui dit vie confortable, dit revenu confortable !

Alors les blogueurs génèrent-ils des revenus confortables ?

Je suis désolée de te décevoir encore une fois, c’est totalement aléatoire. Et vu tout ce que je t’ai expliqué dans cet article, cela est finalement logique. La réussite de l’entrepreneur blogueur dépend de beaucoup de facteurs, de compétences et de mindset.

Certains créateurs de contenu génèrent quelques centaines d’euros par mois, d’autres plusieurs milliers. Et tu veux que je te dise, il n’y a pas de recette miracle. Comme pour tous types d’entrepreneuriat, il te faudra faire preuve de beaucoup de rigueur, d’introspection et de créativité.

Les différentes façons de générer des revenus en tant que créateur de contenu / blogueur :

  • Faire du coaching pour accompagner les gens et les aider à atteindre leur objectif.
  • Bien entendu créer des formations
  • Faire de l’affiliation
  • Emmener des gens à partager ton expérience
  • Vendre des produits
  • Créer une marque autour de ton projet

Les possibilités sont assez grandes et s’arrêtent seulement aux limites de ta créativité (et de la technologie !)

Pour conclure

Le métier de blogueur pro et encore relativement nouveau. Il y a quelques années, les blogueurs étaient vus comme de simples amateurs racontant leur vie ou leur passion sur internet. Cela a bien changé et tenir un blog professionnel aujourd’hui implique tout autant d’investissement que n’importe quelle entreprise.

La concurrence existe, mais elle ne doit pas te faire peur. N’oublie pas, la principale chose que tu apporte à ta communauté et à ton audience, c’est toi-même, tes valeurs, ton expérience. Bien entendu une étude de la concurrence du marché et des possibilités avant de commencer est indispensable.

Ce qu’il faut retenir

💡 Un blog professionnel aborde une thématique qui répond à une problématique précise d’une audience spécifiee.

💡 Les principales compétences à développer sont de la technique, du marketing digital, beaucoup d’organisation et de créativité.

💡 Les deux points-clés pour avoir une chance de réussir : une thématique rentable et un partage d’expérience authentique

💡 Cette activité demande cependant quelques exigences : de la passion de la rigueur, savoir s’organiser, enchaîner les heures de travail et rebondir sur les échecs.

💡 Les revenus sont totalement variables et les façons de les générer sont multiples