Derniers préparatifs

Après tous ces efforts à remettre le bateau en route pendant près de 18 mois, nous avons pu faire la mise à flot au mois d’avril 2015. Reprenons, nous sommes en janvier 2015, nous revenons du Chili. Après ce petit périple familial et estival, il est temps d’emménager sur notre bateau, finir de le préparer et le remettre à flot. Un mois ne sera pas de trop pour venir à bout des dernier détails.
Tout d’abord amener toutes nos affaires, refaire le tri. Malgré le fait que nous l’ayons fait avant de partir au Chili, il y a encore trop de choses ! Ensuite passer une couche d’antifouling (produit qui évite que les coquillages et autres algues viennent s’agglutiner sur la coque du bateau).

Il faut encore s’occuper des « derniers » points de rouilles, de la chaine, de la baille à mouillage (coffre à l’avant du bateau où se trouve la chaine)… Il y a également un point qui me fait très plaisir, commencer à penser un petit peu la décoration intérieure de cette nouvelle habitation. Je décide d’entreprendre la confection des rideaux de notre cabine. Cela nous permettra de passer un peu plus de temps dans le lit le matin, car jusqu’à présent nous étions réveillés par le levé du soleil. Un peu trop tôt à notre goût !

travaux-voilier-partie-trois-JNF38

Derniers problèmes de rouille à traiter

 

Mise à flot !

Enfin le moment tant attendu depuis plus de 18 mois. La mise à flot du bateau. Un mois à tout préparer et nous voilà en ce début de mois d’avril, par une belle journée calme et ensoleillé, fin prêt à remettre ce NAVIRE à flot !
Notre beau Tau Here n’a pas encore son mât. Nous reviendrons au chantier quelques semaines plus tard pour le lui remettre.

travaux-voilier-partie-trois-JNF38

Préparation des voiles

Un très grand merci à Richard, notre grutier (et gérant) des Chantiers de l’Estuaire, il a pris grand soin du bateau jusqu’au bout !Une fois le bateau remâté, nous avons profité de l’Estuaire de la Gironde pour faire quelques tests « techniques ». Les voiles, l’électronique, l’équipage ! La saison fut très agréable. Nous avons reçus quelques amis, fait des barbecues, des ronds dans l’eau …
Malheureusement tous les tests n’ont pas été concluants ! Bien que nous soyons toujours très content du comportement de notre bateau sur l’eau, quelques points techniques semblaient encore à revoir.

Nous sommes repartis à sec à la fin de l’été ! A nouveau sur le plancher des vaches le 24 septembre (2015) 🙁
Au programme : dégripper le safran (le gouvernail), réviser les voiles, changer toute l’électronique qui après avoir passé presque deux ans sans fonctionner à décider de faire la grève générale, réviser le moteur, nettoyer les réservoirs à gasoil (pour cela, il faudra les démonter et les descendre du bateau – 300 l de contenance en tout – les passer au karcher) et bien sûr continuer l’aménagement intérieur (rideaux, housses, pochettes, peinture…). Vous l’aurez compris, cette fin d’année nous a réservé beaucoup de travail !

travaux-voilier-partie-trois-JNF38

Nous sommes repartis à flot en décembre juste avant les fêtes. Nous sommes actuellement amarré au ponton du chantier afin de finir l’ensemble de la préparation du voyage.